4 make-up à réaliser avec un crayon noir

Le smoky eye

Commencez par crayonner le ras des cils supérieurs et inférieurs, sans tracer de trait précis. Prélevez un fard à paupières brun avec un pinceau souple et appliquez celui-ci par mouvements circulaires sur toute la paupière, jusqu’à ce qu’il se fonde avec le crayon. Etirez-le jusqu’au coin externe de l’œil, en remontant vers l’arcade. Redescendez vers la paupière inférieure et le tour est joué !

L’effet ourlé

Ce maquillage donne de l’intensité au regard en toute discrétion. Choisissez un crayon à la mine onctueuse et faites glisser celle-ci à l’intérieur de la paupière inférieure, pour surligner le regard. Au ras des cils supérieurs, tracez un trait ultra fin sur la paupière, puis passez votre crayon à l’intérieur de la paupière afin de gagner en profondeur. Terminez en appliquant un peu de mascara noir. Attention, évitez ce look si vous avez de petits yeux, car il a tendance à les rapetisser par effet d’optique.

Les yeux de biche

Etirez votre regard grâce à ce look d’inspiration 60’s. Avec un crayon à la mine fine, tracez un trait ascendant sous la frange de cils inférieure. Démarrez votre tracé du dernier tiers de la paupière vers le coin externe de l’œil. Effectuez le même tracé sur la paupière supérieure, cette fois avec un geste légèrement descendant, en veillant à ne pas donner aux yeux un effet tombant. Terminez en appliquant un mascara noir, en étirant bien les cils vers l’extérieur pour un look en éventail.

Le regard profond

Pour un style rock et chic, adoptez ce smoky inversé original. Accentuez le coin externe de la paupière inférieure avec votre crayon, puis, estompez avec un embout mousse ou un pinceau, en remontant vers la tempe, pour lifter le regard. Travaillez de la même manière au ras des cils supérieurs. Renforcez cet effet charbonneux avec un mascara volumateur. Ce make-up est idéal pour les femmes qui ont une paupière supérieure un peu plate et n’osent pas forcément le smoky traditionnel.

À lire aussi :

⋙ Tuto make-up : le smoky brun, 3 façons

(...) Cliquez ici pour voir la suite