Nos 4 meilleures astuces pour préparer et réussir la cuisson du chou kale

·1 min de lecture

Vous connaissez le chou frisé mais savez-vous ce qu’est le chou kale ? En fait, il s’agit du même légume. En soupe, braisé, avec des carottes et des pommes de terre, en chips, avec de la viande, il se consomme cuit ou cru dans diverses recettes, dont certaines très originales. Selon sa variété, le chou kale peut avoir une couleur verte, bleutée ou violette. Il se conserve jusqu’à deux semaines au réfrigérateur (après avoir lavé et séché les feuilles). Vous pouvez vous assurer de sa fraîcheur en vérifiant que ses feuilles et ses nervures soient bien fermes et sans taches, ni jaunies.

Ces aliments qui n’ont pas besoin d’être mis au réfrigérateur, et nos astuces pour les conserver plus longtemps encore

La pleine saison du chou kale s’étend d’octobre à mars. Avant de cuisiner le chou kale, il faut bien le préparer. Commencez par bien rincer les feuilles de chou et les sécher délicatement. Retirez ensuite la tige et la nervure centrale et découpez les feuilles de la manière souhaitée en fonction de la recette à laquelle vous destinez le chou. Si certaines feuilles sont trop coriaces, vous pouvez les assouplir en les frottant les unes contre les autres avant de les ciseler, puis de les laisser mariner dans de l’huile d’olive.

Comme la plupart des légumes, le chou kale peut se cuire de trois façons communes :

Côté légumes, cette forme de chou s'assortit avec de l’oignon, des carottes, des concombres, des pommes de terre, du céleri en branches, de l’avocat, de la courgette ou encore (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles