4 podcasts de témoignages à écouter d’urgence

Témoignages, confidences, histoires vraies, récits intimes, les auditeurs sont friands des podcasts natifs. Une étude commandée par le Paris Podcast Festival, à l’occasion de sa deuxième édition, à l’Institut du CSA et à Havas, a révélé que 9 % des Français écoutent au moins un podcast natif chaque semaine. Qu’est-ce qu’un podcast natif ? C’est "un contenu sonore conçu, produit et diffusé exclusivement en ligne et auquel chacun peut accéder grâce à une application quand il le souhaite", indique le Paris Podcast Festival. On peut y retrouver des conversations, des histoires, des voix. En bref, tout ce que l’on n’entend pas à la radio. Et les podcasts natifs ont un franc succès chez les jeunes. En effet, 72 % des adeptes ont entre 15 et 34 ans. Et ce qui attire particulièrement leur attention ? Les témoignages. Alors pour vous en mettre plein les oreilles, voici les 4 podcasts de témoignages à écouter d’urgence.

Feux croisés

Ce tout nouveau venu sur les plate-formes d'écoute, créé par deux journalistes, Virginie Bioret et Julie Alibeaux, a tout pour plaire. Sa particularité ? Les récits, vrais, touchants et atypiques, y sont relatés par les deux protagonistes d'une même histoire, interviewés chacun séparément. Des témoignages croisés puis entremêlé pour révéler comment a été vécue par chacun une expérience commune. Extrêmement bien noté par les auditeurs, il mérite largement son succès. Retrouvez-le ici.

Transfert

La vie de Lara, Mathieu ou encore Nathalie, n’a plus de secrets pour les auditeurs. À travers le podcast Transfert, des auditeurs anonymes de Slate décident de se livrer, de s’ouvrir et de dévoiler leurs secrets. Conditions féminines, vie de maman, stress… Le podcast produit par Charlotte Pudlowski, ex-rédactrice en chef de Slate.fr et Louie Media, une autre plateforme de podcasts, raconte des histoires vraies, excitantes et prenantes.

Bliss Stories

Chaque grossesse et accouchement sont uniques. Pour rassurer, conseiller et déculpabiliser les futures mères, le

(...) Cliquez ici pour voir la suite