4 remèdes santé avec de l'ortie

·1 min de lecture

Les orties appartiennent à la famille des urticacées qui regroupe une trentaine d'espèces. Seules la grande ortie, encore appelée ortie dioïque ou ortie commune (Urtica dioica L.), et la petite ortie, désignée par les termes d'ortie brûlante ou d'ortie grièche (Urtica urens L.), sont utilisées pour leurs propriétés médicinales. Elles sont toutes les deux urticantes. Pourtant, ce sont aussi des plantes alimentaires, utilisées pour des usages agricoles et industriels. Originaires d'Eurasie, elles poussent désormais partout dans le monde. L'ortie est une plante bio-indicatrice qui, dans certaines circonstances, signale la pollution des sols.

Deux parties de l'ortie sont utilisées en thérapeutique : les feuilles et les racines.

  • Les feuilles, riches en polyphénols, sont aussi connues pour contenir de nombreux minéraux comme du calcium, du potassium et de la silice ainsi que des vitamines A et C. Elles sont dépuratives, reminéralisantes, antiallergiques.

  • La racine contient des polyphénols, des lignanes, des stérols et des sucres. Elle est conseillée en cas d'adénome de la prostate.

Vous trouverez de l'ortie séchée en pharmacie et herboristerie. Pour de l'ortie fraîche, il faudra opter pour la cueillette.

Les précautions d'usage

  • Certaines personnes peuvent être allergiques à l'ortie. Demandez toujours conseil à un médecin en cas de grossesse, d'allaitement et de traitement médicamenteux.

  • L'ortie est déconseillée aux personnes qui souffrent d'hypertension,

Lire la suite sur Topsante.com

Pleine lune : 4 solutions pour bien dormir la nuit du 28 janvier
5 remèdes naturels avec de l'argile
Auriculothérapie : qu'est-ce que ça soigne ?
Huiles essentielles anti-inflammatoires : laquelle choisir ?
Torticolis: le coup de pouce des médecines douces