48% des Français ne vont plus au théâtre depuis 2021, d'après cette étude

iStock

Une étude Médiamétrie a été dévoilée concernant les habitudes culturelles des Français. Un tiers des personnes interrogées ont reconnu ne pas s’être rendues dans une salle de spectacle au cours des douze derniers mois. Décryptage.

Pour quelle raison les Français vont moins au théâtre ? C’est ce qu’a voulu savoir l’Association pour le soutien du théâtre en demandant à Médiamétrie de réaliser une étude qui a été nommée Les Français et leur perception du théâtre. 1 500 personnes ont ainsi été interrogées sur leurs sorties des douze derniers mois, comme l’explique Le Figaro. Le résultat : 48% ont révélé ne pas avoir été dans une salle de spectacle et seulement 23% y sont allées ponctuellement depuis la réouverture des salles en mai 2021.

Les raisons de la baisse de fréquentation des salles de spectacle

Lorsqu’il est demandé aux participants de l’étude pour quelle raison ils font moins de sorties de ce type, ils évoquent majoritairement la hausse des billets, la crise sanitaire ainsi que la baisse du pouvoir d’achat. Malgré tout, 29% affirment aller plus souvent au théâtre qu’avant afin de « sortir de chez soi et de son quotidien », de « profiter d'un moment avec [s]es proches » et de « ressentir et de partager des émotions », dévoilent nos confrères.

À découvrir également : Les réseaux sociaux, premier loisir des Français selon une étude

Une modification du type de personne appréciant le théâtre

Autre élément important, il semblerait que ce soit la tranche d’âge des 30-40 ans qui a désormais le plus envie d’aller voir des spectacles. « Depuis le Covid, les publics traditionnels du théâtre (femmes et...

Lire la suite sur Femina.fr

VIDÉO - Son numéro de majorette ne se passe pas comme prévu

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles