5 aliments anti-crampes

© istockphoto

Il est bien pourvu en potassium (380 mg/ 100 g), essentiel au bon fonctionnement des muscles et à l’hydratation de l’ensemble de nos cellules. Grâce à sa teneur élevée en eau (85 %), il contribue aussi à nous hydrater : 1/4 de melon équivaut à un verre d’eau de 15 cl.

Cette vitamine (50 % de l’apport journalier recommandé avec 2 tranches) est impliquée dans la transmission de l’influx nerveux qui permet aux muscles de se contracter, puis de se relaxer. A noter que ce jambon très salé, donc à modérer, aide toutefois à compenser la perte en sodium (sueur) s’il fait très chaud.

Elles comptent parmi les légumes secs apportant le plus de magnésium, 40% de l’apport conseillé par assiette de 200 g (6 cuil. à soupe). Nous manquons pour la plupart de ce minéral, qui prévient l’hyperexcitabilité des nerfs et des muscles en cause dans les crampes. Assaisonnez généreusement de coulis de tomates pour augmenter l’apport en eau.

Le yaourt allie apport d’eau (il en contient 90%) et richesse en calcium, essentiel au bon fonctionnement neuromusculaire. A aromatiser de vanille liquide et à agrémenter de 1 cuil. à café de cacao en poudre ou d’amandes effilées, afin de doper potassium et magnésium, qui agissent de concert avec le calcium.

Connue pour ses vertus apaisantes, cette plante a aussi un effet décontractant sur les muscles. Bien en cas de crampes nocturnes. Comme elle favorise la somnolence, il faut la prendre au coucher : 3 g de racine séchée infusée pendant 10 minutes dans 20 cl d’eau bouillante. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite