5 aliments qu'il vaut mieux ne pas cuire

Plutôt cru ou plutôt cuit ? Pour certains aliments, la réponse à cette question est vite trouvée !

Le poivron rouge regorge de vitamine C : 85 mg pour 100 g, soit environ trois quarts des apports journaliers recommandés. Mais attention : « la vitamine C est thermosensible. À partir de 60°C, elle se dégrade petit à petit », avertit Sylvie Berthozat, diététicienne nutritionniste à Aix-en-Provence. « Elle ne disparaît pas complètement, mais sa teneur est largement diminuée ».

La perte dépend du mode de cuisson. « Une cuisson à la vapeur douce ne dénature la vitamine C qu’à 3 %. La cuisson à l’eau bouillante engendre en revanche une perte de 50 % de vitamine ». La cuisson au four, quant à elle, est trop longue et trop chaude : elle dénature complètement la vitamine C. Et à la poêle ? « La vitamine C est en partie conservée si l’aliment est rapidement saisi dans une cuisson très courte ». Si vous souhaitez conserver un maximum de vitamine C dans le poivron, consommez-le donc plutôt cru. La recommandation est la même pour les autres légumes riches en vitamine C comme le brocoli ou les choux : préférez-les crus que cuits !

Les légumes ne sont pas les seuls à être riches en vitamine C ! Le persil en contient également beaucoup : 133 mg pour 100 g. Si vous souhaitez agrémenter un plat cuit par du persil, ajoutez-le après la cuisson, juste avant de servir donc.

Même consigne pour l’ail : mieux vaut l’ajouter à la fin de la cuisson qu’au début. En effet, « l’ail contient de l’allicine, un (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles