5 bonnes raisons de ne pas présenter mes copines à mon mari !

Quand on dit "copines", on ne parle pas de Loulou et Mauricette, nos amies d’enfance que notre moitié connaît forcément depuis toujours. Il s’agit plutôt d’Irène ou de Camille, nos copines de yoga ou de marche rapide. Celles qui fréquentent la même association que nous, que nous avons rencontrées au cours de notre vie professionnelle ou pendant nos loisirs, et qui n’ont pas forcément vocation à croiser le chemin de notre chéri. Celles-là, on ne voit pas l’ombre d’un début de raison de les lui présenter. La preuve par cinq.

Jamais l’adage « Pour vivre heureux, vivons cachés » ne nous a paru aussi vrai. Avec le temps, on mesure à quel point à deux, on se comprend sans mot dire, on s’entend sans grincement. En revanche, en présence de témoins extérieurs, comme un fait exprès, les piques fusent plus facilement et des divergences émergent. Pourquoi exposer notre cocon à ces tensions ?

« Ta Géraldine, elle glousse comme un dindon ! », « Elle ne va pas nous laisser tranquilles ta pote Valérie ? », « Décidément, Antoinette, elle n’a pas inventé le fil à couper le beurre ! ». N’en jetez plus ! Serait-il jaloux de ne pas avoir autant de relations que nous ? Possible. Quelles que soient les raisons profondes de ce festival de remarques acerbes ou injustes, le meilleur moyen de l'éviter, c'est de garder nos copines rien que pour nous.

Il en va de notre liberté personnelle. Ces femmes rencontrées en dehors du cercle familial sont l’expression de notre individualité. Nous avons noué avec elles (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles