5 changements alimentaires pour diminuer la tension artérielle, selon des spécialistes

C’est une maladie qui touche un adulte sur trois en France : l’hypertension artérielle (HTA). “Dans la plupart des cas, l’hypertension artérielle est silencieuse et détectée lors d’un examen médical ou d’une consultation pour une autre maladie”, précise l’Assurance Maladie, qui ajoute que parfois, certains symptômes comme “des maux de tête, une nervosité, des insomnies ou la survenue d’une complication conduisent au diagnostic”. Cette dernière “constitue un facteur de risque majeur de pathologies cardio-neuro-vasculaires”.

Avec l’âge, il n’est pas rare que la tension artérielle augmente. Aussi, plusieurs réflexes alimentaires peuvent être mis en place pour limiter les risques. Auprès du Washington Post, Emily Gier, professeure agrégée à la division des sciences nutritionnelles du Cornell University College of Human Ecology à Ithaca, aux États-Unis, explique que “l'alimentation peut aider à la fois à la prévention et à la gestion de l'hypertension artérielle”.

Dans un premier temps, il est important de noter qu’une consommation excessive de sodium, un composant que l’on retrouve dans le sel augmente le risque d'hypertension. “Un adulte ne devrait pas absorber quotidiennement plus de 5 g/j (une cuillère à café) soit l'équivalent de 2,4 g de sodium (le sodium étant un composant du sel) pour prévenir les maladies cardiovasculaires”, note l’Assurance maladie. En moyenne, les Français en consomment 9 grammes.

Les sucres ajoutés se retrouvent dans de nombreux aliments transformés comme (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite