5 choses à savoir sur la langoustine pour bien la cuisiner à Noël

·1 min de lecture

Contrairement à ce qu’on entend souvent, la langoustine n’est pas une mini-langouste. Ça n’a même rien à voir ! La langoustine est un petit crustacé (de 10 à 25 cm) aux longues pinces alors que la langouste est plus grande avec un corps allongé et des antennes. Elles ont cependant un point commun : elles sont en effet toutes les deux de la même famille que le homard, le crabe et la crevette.

Mais revenons à nos langoustines. Elle peut être de deux couleurs (rouge brique ou beige) et ne survit pas très longtemps hors de l’eau. Il vaut donc mieux acheter ses langoustines vivantes et les cuire rapidement pour mieux en profiter. Attention à ne pas les écraser au fond du sac et ne les mettez surtout pas au froid, ni au chaud avant de les cuisiner. Enfin, assurez-vous de leur fraîcheur en vérifiant que les yeux sont bien noirs et la carapace brillante.

Découvrez à présent tout ce que vous devez savoir pour bien la cuisiner et épater vos convives à Noël.

>> Nos conseils et idées pour bien cuisiner la langoustine

La langoustine est pêchée toute l’année mais on en trouve en plus grande quantité entre avril et octobre.

La langoustine est très présente en mer du Nord, Celtique, Norvège, Méditerranée, d’Irlande, à l’ouest de l’Écosse, dans le golfe de Gascogne et dans la Manche. En France, on la trouve surtout dans les ports bretons : Le Guilvinec, Lorient, Lesconil, Loctudy… Vous pouvez vous en procurer fraîches sur les étals de poissonnier (au supermarché ou au marché) et version surgelées (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles