5 collations à index glycémique bas à privilégier après 50 ans

Si vous surveillez votre poids ou votre santé - notamment en cas de diabète de type 2 - vous connaissez l’importance de surveiller l’index glycémique des aliments. Cet indice, qui varie de 0 à 100 (100 étant la valeur la plus élevée) révèle le pouvoir sucrant d’un aliment. Plus il est élevé, plus l’aliment entraîne une hausse du taux de sucre dans le sang. D’où l’importance quand on veut s’accorder une collation saine entre les repas d’opter pour des aliments à index glycémique modéré qui vont couper votre sensation de faim sans nuire à votre équilibre alimentaire.

C’est la collation classique recommandée aux plus de 50 ans. Elle permet d’apporter du calcium, indispensable aux os, et des vitamines. Au rayon des yaourts, privilégiez toujours la version nature, au lait de vache (son index glycémique avoisine les 35) ou le yaourt végétal (autour de 20 au lait de soja, 35 au lait de brebis par exemple). Évitez absolument les yaourts aromatisés aux fruits industriels, beaucoup plus sucrés. Préférez ajouter un fruit, mais pas n’importe lequel. Parmi ceux qui ont un pouvoir sucrant limité, on peut citer les fruits rouges (IG autour de 15), les pommes et poires (IG de 40). Attention en revanche au melon, la pastèque ou encore les dattes, qui affichent tous un IG élevé (supérieur à 60).

Bonne option aussi pour grignoter malin : les amandes, noix ou autres pistaches et pignons de pin, avec un index glycémique autour de 15 à 20. En revanche, ces oléagineux sont très caloriques. À consommer (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite