5 conseils pour éviter d'utiliser du plastique

Non, le plastique n'est pas fantastique. Fabriqué à grand renfort de pétrole et d'eau, à peine utilisé qu'il est déjà jeté. Or seul 9% du plastique produit est recyclé. Une bouteille plastique met 400 ans à disparaître, en éparpillant ses molécules chimiques dans l'environnement. La pollution plastique des océans est affolante : dans les eaux de l'Ocean Pacifique, le 7e continent, composé exclusivement de déchets plastiques, ne cesse de s'étendre... Bref, il est plus que temps d'agir. Suivez nos 5 conseils pour réduire, faute d'arrêter, notre consommation de plastique.

⋙ Après Groquik, Nesquik s’attaque au plastique

1. Renoncer au plastique à usage unique

Le gobelet de café et sa fameuse touillette illustrent parfaitement l'utilisation abusive qu'on fait du plastique. Ne trouvez-vous pas plus agréable de déguster votre boisson dans un joli mug, avec une cuillère en métal ? Même si les autorités prévoient l'interdiction prochaine des pailles et des coton-tiges en plastique, en tant que consommateur, nous avons le choix de nous détourner définitivement de ce type de produit. Idem pour les bouteilles en plastique. La France est le 5e pays consommateur d'eau en bouteille dans le monde. Pourtant, notre eau du robinet est potable ! Si son goût vous rebute, essayez les carafes filtrantes, les eaux infusées ou, tout simplement, l'astuce des restaurateurs : remplissez une bouteille en verre et placez-la une nuit, ouverte, dans la porte du réfrigérateur. Le lendemain, votre eau sera fraîche et neutre en goût. Dans la cuisine, troquez le film alimentaire, très mauvais pour l'environnement, pour un emballage à la cire d'abeille, facile à faire et réutilisable à l'infini. Enfin évitez les fast-foods, qui vous servent dans une vaisselle en plastique jetable.

2. S'équiper de sacs pour ne pas utiliser de sac plastique

Gardez toujours sur vous un petit sac d'appoint, et pensez à partir en courses avec vos sacs, cabas ou filet à provisions. Le totebag, lancé pour remplacer le sac plastique,

(...) Cliquez ici pour voir la suite