5 conseils pour nettoyer sa cheminée en profondeur

© Istock/Getty Images

Quoi de plus agréable en hiver que de se relaxer au coin du feu de la cheminée ? Mais voilà presque un an que vous ne l’avez pas allumé. Alors pour rendre ce moment plus agréable, maintenir votre cheminée en bon état, mais aussi et surtout, prévenir les risques d'incendie, il est important de la nettoyer avant et après l’hiver. Voici 5 conseils utiles pour le faire correctement.

Il s’agit d’une première étape obligatoire ! En effet, la loi impose le ramonage de la cheminée deux fois par an : une fois à la date de votre choix et une seconde fois pendant la période de chauffe comprise entre le 15 octobre et le 15 mars. Pour cela, faites appel à un professionnel. Il ramonera le conduit de cheminée afin d’y enlever la suie pour empêcher que votre cheminée fume de manière intempestive. Ainsi, les départs d’incendies seront évités.

Le foyer de la cheminée est l’endroit où l’on fait le feu. C’est là que sont placées les bûches à consumer. Pour le nettoyer, commencez par retirer les cendres, mais ne les jetez pas. En effet, vous pouvez les réutiliser dans le jardin comme engrais ou encore comme répulsif à limace. Enlevez donc le gros des cendres avec un balai et aspirez le reste avec un aspirateur à cendres. Lavez ensuite le foyer de la cheminée à l’aide de détergent ou de vinaigre blanc et d’eau tiède.

Au fond de la plupart des cheminées se trouve une plaque en fonte. Pour la nettoyer et y retirer la suie, commencez par frotter avec une brosse. Rincez ensuite à l’aide d’une grosse éponge (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite