5 questions brûlantes sur la révolte féministe en Iran

Abaca
Abaca

En Iran, cela fait plusieurs jours déjà que la mort suspecte de la jeune Mahsa Amini, le 16 septembre dernier, suite à son arrestation par la police des moeurs, suscite manifestations, mobilisations sur les réseaux sociaux et affrontements avec les forces de l'ordre. Une véritable révolte iranienne sur laquelle nous vous proposons de revenir en quelques points.

Qu'est-il arrivé à Mahsa Amini ?

Arrêtée par la police des moeurs à Téhéran au motif que son voile aurait été "mal mis", Mahsa Amini serait décédée le 16 septembre. La jeune femme de 22 ans serait tombée dans le coma pendant sa garde à vue, avant de mourir à l'hôpital. La police de Téhéran rejette toute responsabilité, toute "négligence" et "comportement inapproprié", et parle "d'une crise cardiaque". Cependant, sa famille affirme "qu'elle n'avait aucun antécédent médical".

Parmi les médecins, certains affirment que la jeune Iranienne aurait été tabassée. Des informations relayées par le média Iran International, dévoilant un scanner du crâne de Mahsa Amini, qui montrerait ainsi une "fracture osseuse, une hémorragie et un oedème cérébral", cause probable de violences.

C'est quoi, cette "police des moeurs" ?

Derrière cet intitulé se cache une unité iranienne, patrouillant régulièrement dans les rues afin de vérifier que les règles islamiques sont bien respectées dans les lieux publics. Et notamment, le port du foulard.

Comme le rappelle Franceinfo, le nom officiel de la...

Lire la suite


À lire aussi

Pères, révoltes, féminisme : nos 7 romans coups de coeur de la rentrée littéraire
4 questions insolites que pose "Le féminisme pour les nul·le·s"
No Land's Song : un hymne féministe à la liberté et à la musique en Iran