5 seniors à suivre sur Internet

Elle se montre au naturel, avec "mon ventre et mes bourrelets", comme elle dit, et ça fait du bien ! À 62 ans, Caroline Ida Ours est devenue l'égérie de plusieurs marques, un mannequin sans complexes qui défile sur les podiums et pose pour les photographes. Marketing ? Bien sûr, et alors ? Il ne faudrait vendre que des jeunes femmes au corps parfait ? Sa démarche, Caroline Ida Ours la revendique haut et fort. Elle veut contribuer, à sa manière, à sortir de l’invisibilisation des femmes qui ne sont plus cotées sur le marché du désir, qu’une société de la consommation qui marche à la libido ignore pour cause de (supposée) péremption. Dans une vie antérieure, Caroline travaillait dans une entreprise lambda, à un poste lambda, et on ne la voyait plus. La dépression s’installe mais un accident la réveille : un AVC lui fait changer radicalement de regard sur l’existence. Elle commence une nouvelle vie, ouvre un compte Instagram, devient influenceuse, et ça marche. Aujourd’hui, Caroline Ida Ours est heureuse, épanouie et elle se fiche de la tyrannie du jeunisme. Rendez-vous sur sa page instagram fiftyyearsofawoman.

Des sujets beauté aux billets d'humeurs en passant par des portraits de quinquagénaires... Le blog Jeune vieillis pas regorge d'articles qui poussent à la réflexion. Créé par la journaliste Virginie Urbini lors de son passage à la cinquantaine, ce blog se joue du temps qui passe. "Ok, je subis quelques changements physiques, mais je ne vieillis pas. Je grandis, je me bonifie", (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles