50'Inside : "Quelle force", "j'en pleure encore" : les twittos émus par le sujet sur Grégory Lemarchal

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Émission hommage au jeune chanteur pour les 15 ans de sa mort
Émission hommage au jeune chanteur pour les 15 ans de sa mort

Ce samedi 30 avril, 50'Inside dédiait un sujet de leur émission à l'anniversaire de la mort de Grégory Lemarchal. Les internautes, émus, ont rendu hommage au chanteur à leur façon.

Ça fait quinze ans jour pour jour que Grégory Lemarchal nous a quitté. À l'époque, sa disparition avait été un crève-cœur pour tous les Français. Et après toutes ces années, l'émotion est toujours très vive. C'est pourquoi TF1 a consacré un sujet de 50'Inside à l'histoire impressionnante de ce jeune artiste.

Au programme, ce samedi 30 avril, direction Los Angeles pour embarquer dans la "vie de rêve" de Matt Pokora, où sa famille et lui s'épanouissent loin des objectifs indiscrets des caméras. Invité sur le plateau : Théo Curin, le jeune nageur qui fait ses débuts au cinéma accompagné d'Alessandra Sublet. Le portrait sera consacré à Marianne James avant d'ouvrir le tant attendu sujet sur Grégory Lemarchal.

Les twittos lui rendent hommage

50'Inside décide de retracer l'histoire de ce petit génie de la chanson. De sa victoire de la quatrième saison de la Star Academy à son premier tube "Écris l'histoire", son parcours a été dense et intense. Sur sa prestation sur le plateau de la Star Academy où il interpréta "SOS d'un terrien en détresse", Yvan Cassar aura ces mots : "Ce moment m'a ému. Mes préjugés idiots ont changé."

Le jeune chanteur convainc largement et touche par son énergie et son combat contre la mucoviscidose, une maladie rare, souvent mortelle, qui touche les voies respiratoires. Pourtant, malgré les difficultés, il assure une tournée à travers la France et finit par l'Olympia. Un moment symbolique de son combat contre la maladie car, juste avant le concert, trop touché par la mucoviscidose, Grégory Lemarchal ne pouvait plus parler. Par force, sa voix lui revient pour le concert qu'il décide de faire malgré tout. Il disait, à propos de sa passion : "Quand je chante, je n'ai pas la mucoviscidose."

Les internautes, touchés par cette histoire encore si forte 15 ans après, n'hésitent pas à rendre hommage au chanteur, dont la carrière prometteuse et la vie se sont soudainement arrêtées le 30 avril 2007.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles