A 57 ans Cristina Cordula se confie : « Quand on se voit vieillir ce n'est pas évident, il faut essayer de vieillir du mieux possible »

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Cristina Cordula se laisse aller à quelques confidences. Après avoir évoqué ses complexes de jeunesse elle pose un regard sur le temps qui passe et délivre des messages inspirants.

Cristina Cordula accorde une interview sans filtre aux Éclaireuses repérée par Voici. L’animatrice se laisse aller à quelques confidences au sujet du temps qui passe et de sa jeunesse. Si aujourd’hui elle distille ses conseils en image et qu’elle paraît bien dans sa peau, l’animatrice n’a pas toujours été aussi à l’aise.

Bien avant que n soit lancée sa carrière de mannequin et qu’elle défile pour les plus grands créateurs, Cristina Cordula a souffert d’un manque de confiance en elle : « J'ai toujours été hyper exigeante avec moi-même. […] J'avais des complexes avec mon corps, je n'étais pas très bien dans ma peau. A l'âge de 13 ans je n'étais pas la plus jolie de la classe, les garçons ne me regardaient pas. J'étais très très grande ». Des années durant cela l’a poursuivie : « Même en grandissant, quand j’avais 18 ans, j’avais des petits complexes, je n’aimais pas mes cuisses. »

Ce n’est qu’à postériori que l’animatrice se rend compte que « c’était tellement ridicule » et prend conscience qu’elle était « Manifaïk à l’époque ».

Une chance de vieillir

Cristina Cordula, qui a fêté ses 57 ans le 30 octobre dernier, explique à quel point le fait d’avancer dans le temps est bénéfique. « L'âge aide beaucoup à mûrir et à prendre confiance en soi. […] Quand on se voit vieillir ce n'est pas évident […] mais c'est une guerre que je ne peux pas gagner, il faut...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles