6 astuces pour passer moins de temps sur votre téléphone

·1 min de lecture

Notifications, sonneries, mails... sont autant de signes qui montrent que oui, nous sommes bel et bien hyper connectés. C'est d'ailleurs à ce titre qu'un nouveau concept, nommé FOMO (Fear of Missing Out, ou la peur de manquer quelque chose) est apparu, symbolique de tout ce que les réseaux sociaux et l'instantanéité du monde digital ont d'effet sur nous.

Selon Statista, en 2019, 16% des Français(e)s passaient plus de huit heures par jour devant un écran, un chiffre alarmant ! Voici donc 5 effets qu'on ne soupçonne pas toujours et qui, pourtant, trahissent notre hyperconnectivité !

Une perturbation du sommeil

Lorsqu'on sait que le sommeil joue un rôle capital dans le bon fonctionnement de l'organisme, il était naturel de se pencher sur la question de son lien avec notre hyperconnectivité. Selon une enquête INSV/MGEN menée en 2019, 44% des Français surfent sur internet ou regardent la télévision avant de dormir.

Les conséquences : des nuits de plus en plus courtes, et de moins en moins qualitatives. En effet, en bloquant la production de mélatonine, la lumière des écrans diminue la faculté de s'endormir, et maintient notre cerveau en état d'excitation. De quoi y réfléchir à deux fois avant de consulter ses mails à 23h !

Le conseil à appliquer ? Laisser de côté smartphones, tablettes, ordinateurs... 1h30 avant l'heure du coucher et attendre le lendemain matin pour consulter ses sms. Bannir aussi les ordinateurs portables et smartphones de la chambre ou (...)

Lire la suite sur Topsante.com

La routine anti-stress pour arrêter d'être ballonnée
Incendie de l'usine Lubrizol : premiers résultat de l'enquête sanitaire
Espérance de vie : quel sera le prochain record de longévité ?
Insuffisance cardiaque : 200 médecins appellent à un meilleur dépistage
Reconstruction mammaire après un cancer : le reste à charge, encore un frein pour certaines femmes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles