6 conseils pour bien tondre sa pelouse

·2 min de lecture

 

 

Il faut dire qu’une tonte régulière rend le gazon plus vert et plus dense, encore faut-il qu’elle soit bien réalisée. Iseki, spécialiste des machines dédiées à l’entretien des espaces verts, vous donne 6 conseils pour bien tondre votre pelouse et la rendre toujours plus belle.

 

1) Choisir une tondeuse adaptée

Tondeuse à conducteur marchant, à batterie, pour des superficies de 500, 1000… 2500 m2, autoportées, avec bac de ramassage, à éjection latérale, robot… Il existe une immense variété de tondeuses à gazon et Iseki propose une large gamme. Optez pour un modèle adapté à votre terrain, vos besoins, vos envies et votre budget.

2) Réaliser la première tonte à l’arrivée du printemps

Passez la tondeuse dès l’arrivée des beaux jours, la date exacte varie selon la météo et la région. Mais n’attendez pas que l’herbe soit trop haute pour vous y mettre.

3) Tondre régulièrement la pelouse

Passez la tondeuse une fois par semaine au printemps, toutes les 2 semaines en été, un dernier passage en automne. Ne faites rien en hiver, à moins que votre climat ne soit vraiment doux.

4) Privilégier une tonte organisée

Pour commencer, contournez arbres et massifs et longez les allées. Procédez ensuite par bandes parallèles qui se chevauchent légèrement. Si votre terrain est en pente, circulez de haut en bas ou de bas en haut, afin d’éviter que l’appareil ne se renverse. N’hésitez pas à tondre la pelouse à proximité de la maison assez courte et gardez plus de hauteur sur le reste du jardin, pour un aspect plus naturel. Là, tracez des petits chemins avec l’engin, afin d’y circuler facilement. C’est ce que l’on nomme la tonte différenciée, elle favorise le développement de la biodiversité.

 

5) Ne pas laisser l’herbe tondue au sol

Ramassez l’herbe coupée afin qu’elle n’étouffe pas la pelouse qu’elle recouvre. Cependant, sachez que les tondeuses mulching broient l’herbe et permettent de la laisser joncher le sol : en se décomposant, celle-ci l’alimente d’éléments nutritifs, comme un engrais naturel.

 

6) La taille idéale

Ne coupez pas le gazon à ras pour qu’il reste robuste ! S’il est fin, conservez 3 cm de hauteur, si non, gardez 5 à 7 cm.

Néanmoins, il est conseillé de laisser davantage de hauteur durant l’été pour protéger l’herbe des dangers des chaleurs extrêmes. Et à l’approche de l’hiver faites l’inverse pour éviter de la soumettre aux maladies et à l’humidité.