6 conseils pour choisir une glace de qualité

Les Français en consomment environ 6 litres par an et les dégustent à 83 % chez eux*. Aujourd’hui, les glaces ne connaissent plus les saisons, mais suivent les modes. Aux parfums insolites et produits alternatifs (sans lactose, hyperprotéinés, bio, végans...), s’ajoute l’engouement pour le local, favorisant les producteurs-transformateurs en vente directe et les artisans glaciers de proximité. Le savoir-faire artisanal et les ingrédients naturels restent les meilleurs garants d’une bonne dégustation, alliant fraîcheur et gourmandise.*Source : Association des entreprises de glaces, avec Nielsen et OpinionWay.

Vrai. "Lorsque l’offre dépasse les 120 parfums, que les glaces débordent des bacs, ne sont même pas froides et ne fondent pas, elles ont été fabriquées avec un premix !", ironise Bruno Aim, président de la Confédération nationale des glaciers de France. Bourrée d’additifs, cette préparation prête à l’emploi est composée de matières grasses végétales riches en acides gras saturés. En 2016, la Confédération a créé la charte "Glaces artisanales de France", son label permet d’identifier quelque 800 artisans très rigoureux.

Vrai et faux. Un litre de glace ou de sorbet artisanal correspond à un poids entre 750 et 850 g. Un litre industriel, lui, ne pèse souvent que 450 g. La faute au foisonnement, cette quantité d’air incorporée en cours de fabrication, pour que la glace ne soit pas trop ferme. Cette pratique est encadrée par la Répression des fraudes, qui impose un poids minimum (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles