6 conseils pour un potager sans maladie

·1 min de lecture

De nombreuses cultures peuvent être la cible de nombreux parasites, maladies et champignons. À terme, l’oïdium, le mildiou, l’alternariose et les autres maladies pourraient compromettre durement la récolte espérée. Respecter certains trucs et astuces de jardiniers vous aideront à lutter contre ces ennemis invisibles.

Pour lutter contre les champignons, les pires ennemis des plantations, espacez vos plants et taillez les tiges et les feuillages qui dépassent. "L’air doit pouvoir circuler entre les pieds et le soleil pénétrer à l’intérieur des plants", explique Denis Pépin, ingénieur spécialisé dans le jardinage biologique, dans le quotidien local Ouest France.

Chaque plante dispose de son lot de parasites en tout genre : virus, champignons, bactéries… Ces ennemis prolifèrent d’année en année sur une seule et même plante et peuvent être responsables de certaines maladies. Pour lutter contre ces petits indésirables sans utiliser de pesticides, évitez de cultiver la même plante deux années de suite sur la même parcelle de terrain pour les empêcher de se développer.

L’arrosage par aspersion est à bannir car un feuillage humide favorise l’apparition des maladies. Il est donc préférable d’arroser vos plants à leur pied à l’aide d’un tuyau ou d’un goutte-à-goutte plutôt qu’un asperseur. Par ailleurs, évitez d’arroser le soir pour ne pas laisser un sol humide toute une nuit.

Le soufre est principalement utilisé en traitement préventif et curatif contre certaines maladies comme l’oïdium, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite