6 façons de préparer les champignons shiitaké

·1 min de lecture

Antifatigue, anti-tumoral, anti-âge... Depuis une vingtaine d'années, le shiitaké s’est taillé une solide réputation internationale à mesure que paraissent des études démontrant ses nombreux bienfaits. Et depuis quelques années, il s'invite aussi dans nos placards. Derrière le champignon de Paris, le shiitaké est le deuxième champignon le plus consommé au monde (selon un bulletin de vigilance de l'Anses de mars 2017). Originaire d'Asie, il fait partie des cuisines et des pharmacopées chinoises et japonaises, où il est utilisé depuis des siècles à des fins thérapeutiques.

Consommé depuis des millénaires en Asie, il est apprécié pour sa texture douce, son goût boisé et ses vertus nutritives. Mais il est considéré surtout comme un remède de longévité. C’est dans les années 1980 que les scientifiques japonais ont commencé à s’y intéresser : ils le soupçonnaient d’avoir une action anticancéreuse. Ce qui s’est confirmé. « Aujourd’hui, il est largement utilisé dans le monde entier en complément des chimiothérapies », affirme Franck Dubus, docteur en pharmacie, formateur en plantes médicinales. Son action immunostimulante, qu’il doit à ses polysaccharides (sucres complexes), en fait aussi un antiviral intéressant. Et il pourrait se révéler utile dans le traitement de maladies de l’immunité comme le sida.

Retrouvez cet article sur Topsante.com

Quelles huiles essentielles pour soigner rapidement un mal de gorge ?
Cataplasmes : quels bienfait ? Comment faire ?
L'hypnose modifie (temporairement) le fonctionnement du cerveau
Ventouses : comment ça marche ? Quels bienfaits ?
Allergie au pollen : 3 remèdes aux huiles essentielles