60 000€ d'amende pour gaspillage alimentaire, les autorités passent à la vitesse supérieure !

Le gaspillage alimentaire est un fléau au coeur des enjeux environnementaux. Pour réduire le gaspillage et son impact environnemental, un gouvernement souhaite mettre en place des mesures strictes à travers un projet de loi. Qui est concerné par cette amende et que prévoit cette proposition en de validation par le parlement ?

Qui un bout de fromage, qui un yaourt périmé depuis trop longtemps ou des carottes moisies : les Français sont plutôt mauvais élèves en matière de gaspillage alimentaire. En 2021, on a jeté 10 millions de tonnes de produits*, ce qui équivaut à 30 kg de déchets par an et par personne. Pour parler finances, ça correspondrait à 16 milliards d’euros. Pour vous aider à réduire ce chiffre, voici 5 conseils pour cuisiner zéro déchet.

Le gaspillage alimentaire : un fléau écologique

Au-delà de jeter l’argent par les fenêtres, ce gaspillage n’est pas qu’alimentaire : il utilise inutilement des ressources et pollue pour rien. Et pas qu’un peu : c’est la 3e source mondiale d’émission de carbone. Production, transformation, distribution, commercialisation, traitement des déchets : à chaque étape, on jette. Le scientifique Diego Garcia-Vega s’est exprimé au micro de Brut. Ses propos ont été repris par Franceinfo. « Nous jetons 40 % de la nourriture que nous produisons, ce qui représente un impact et une consommation de ressources naturelles considérable, pour rien. C’est comme si recouvrait toute la Russie de cultures et qu’au lieu de les consommer,...

Cliquez ici pour voir la suite


À lire aussi :

Lutte contre le gaspillage alimentaire
Lutte contre le gaspillage alimentaire
Gaspillage alimentaire, comment réduire nos déchets ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles