60 recettes pour un repas de Noël traditionnel

Après l'apéro, place au menu de Noël ! Découvrez nos nombreuses recettes pour un repas de fête facile, rapide et pas cher.

Le foie gras, un classique des menus de fête

Préparer un repas de Noël nécessite une bonne organisation et un minimum de temps. Pour le foie gras par exemple, vous pouvez le réaliser vous-même mais il faudra le laisser reposer pendant 2 à 3 jours au frais pour qu’il prenne correctement. En terrine ou au torchon, il se consomme frais pendant 2 à 3 semaines et en bocal stérilisé, on peut le conserver pendant des années.

⋙ Retrouvez la vidéo du foie gras maison et nos conseils pour bien l'accompagner

Quelle viande pour votre menu de Noël

Les dindes, pintades et autres chapons composent des plats gourmands plutôt simples à préparer mais le temps de cuisson au four varie en fonction de la taille et du poids de la viande, entre 25 et 30 minutes par kilo à 180°C. Veillez à ne jamais excéder 200°C car les graisses brûlent à cette température. En revanche pour la viande de bœuf, la cuisson se fait dans un four très chaud (environ 240°C), sur les deux faces. La viande de porc, quant à elle, doit être absolument bien cuite. Pour éviter de l’assécher, mettez-la à cuire à feu doux pendant 90 minutes dans une cocotte avec un bouillon ou de l’huile de cuisson. Enfin, une livre de viande de biche et de chevreuil se cuit en 15 minutes à 210°C. Idéal pour un repas de Noël original ! A moins de préférer un filet de dinde en croûte prêt en 10 minutes...

⋙ Découvrez les astuces pour la cuisson de la dinde au four

Les fruits de mer au menu à Noël

Les fruits de mer sont extrêmement délicats, il faut donc les conserver dans des conditions optimales. Les huîtres par exemple, doivent rester dans leur bourriche lorsqu’elles n’ont pas encore été ouvertes, au frais entre 5 et 15°C mais surtout pas dans la partie la plus froide du réfrigérateur où elles risqueraient de mourir. Dans tous les cas ne les conservez pas plus d’une semaine. Pour les coquillages, il est conseillé de mettre

(...) Cliquez ici pour voir la suite