7 astuces pour bien choisir son autobronzant visage et l’appliquer correctement

C’est l’allié idéal pour avoir bonne mine, sans prendre le risque de s'exposer au soleil, ni même abuser de la poudre bronzante. Il existe en plusieurs textures, formes, convient à différentes problématiques de peau : c’est l’autobronzant visage. “Je ne conseille pas forcément une application au long cours, d’autant que certaines peaux peuvent mal réagir. Mais cela peut être un outil intéressant pour une utilisation ponctuelle, par exemple pour prolonger un teint hâlé”, indique le Dr Nina Roos, dermatologue. Voici quelques conseils très utiles à connaître.

“Les produits bronzants pour le corps ne sont pas formulés pour le visage, ils ne répondent pas aux mêmes besoins, il faut notamment une bonne tolérance autour des yeux” avertit Dr Nina Roos. Préférez donc un autobronzant visage et corps. Si vous avez des problèmes de peau, prenez plutôt une formule spécialement dédiée au visage.

"Historiquement, ils étaient gras et occlusifs”, évoque le médecin. Pour ne pas voir points noirs et microkystes se multiplier, les personnes avec des imperfections devaient donc éviter l’autobronzant. Depuis, les formules ont bien évolué. “Prenez plutôt un produit dont la mention ‘non comédogène’ est écrite sur le packaging” suggère la spécialiste. Certaines marques vendues en pharmacies seront plus adaptées. “Le soir, utilisez en parallèle des soins qui limitent le risque d'acné, par exemple une formule anti-inflammatoire, à base d’acides de fruits”.

“Cela ne va pas forcément faire du mal à ce type (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles