7 erreurs que l'on fait toutes quand on se fait les ongles

·1 min de lecture

Cette petite peau à la base de l’ongle est très fragile et surtout très perméable. En la coupant, vous risquez l’infection. Contentez-vous de l’hydrater avec une goutte d’huile nourrissante et de la repousser très délicatement à l’aide d’un bâtonnet en bois.

On l’a toutes fait : un peu pressée, on zappe cette étape pour directement passer à la pose du vernis. Non seulement, le vernis risque de moins bien tenir, mais en plus vous risquez de jaunir vos ongles.

En limant vos ongles de droite à gauche, vous favorisez leur dédoublement. Limez-les toujours dans le même sens pour ne pas les abîmer.

Avant la pose du vernis, veillez à avoir les mains parfaitement sèches et les ongles dénués de corps gras. En effet, sur des ongles gras votre manucure risquerait de tenir beaucoup moins longtemps. Réservez cette étape hydratante pour un jour sans vernis.

Pour obtenir une couleur parfaitement opaque, certaines vont jusqu’à poser trois couches de vernis. Avec la base et le top coat, cela fait donc cinq couches ! Non seulement, le temps de séchage est multiplié par trois, mais en plus vous risquez d’obtenir un résultat inégal et brouillon. Au contraire, essuyez bien le pinceau avant la pose et étirez bien la matière sur l’ongle. Deux couches de couleur suffisent pour un résultat optimal. Et pour le faire durer, profitez de nos 3 astuces make-up de pro pour bien appliquer son vernis.

C’est l’astuce que l’on a toutes essayé un jour : ajouter un peu de dissolvant pour redonner vie à son vernis (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles