7 infirmiers sur 10 estiment ne pas consacrer assez de temps à chacun de leurs patients

Un sondage vient d’être publié mercredi 1er juin par l’Ordre National des infirmiers. L’étude fait état du malaise de la profession. Décryptage

Le Président de la République a annoncé, mardi, lors de son déplacement à Cherbourg, la tenue d’une conférence en juillet prochain. Une initiative qui permettra de répondre peut-être au mal-être du personnel de la santé. Un récent sondage, publié mercredi par l’Ordre National des infirmiers, a d’ailleurs mis en lumière ce phénomène très fréquent dans leur profession.

À lire aussi >> Précarité, harcèlement… la santé des étudiants infirmiers en danger

Pour cette étude, l’organisme a sondé plusieurs de ses adhérents, soit 41 024 infirmiers, entre le 13 et le 30 mai 2022. Par le biais de cette enquête, les professionnels de la santé tentent de dénoncer la dégradation de leurs conditions de travail mais aussi la difficulté des patients à accéder aux soins selon les territoires.

88 % des infirmiers pensent que « les conditions d’exercice de leurs fonctions plus difficiles que par le passé »

Les chiffres sont sans appel. Au total, pas moins de 71 % infirmiers affirment ne pas « pouvoir consacrer suffisamment de temps à chacun de leurs patients ». Plusieurs d’entre eux, soit 88 %, sont également presque unanimes pour dénoncer les « conditions d’exercice de leurs fonctions plus difficiles que par le passé.
Les sondés dénoncent également un manque de considération et 65 % d’entre eux affirment que « leurs compétences et leur rôle auprès des patients ne sont pas reconnus ». Les infirmiers sont également 93 % à être...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles