8 % des Français ont adopté une alimentation sans gluten

·1 min de lecture

Le gluten fait beaucoup parler de lui : cette substance (qui se forme lors de la rencontre de deux types de protéines - les prolamines et les gluténines - lorsqu'elles sont humidifiées) est comparable à une "colle", utilisée dans l'industrie pour lier les préparations et leur donner un bel aspect souple.

Pains, viennoiseries, pâtes, biscuits, céréales pour le petit-déjeuner... Le gluten est (presque) partout : on le retrouve dans la majorité des préparations qui incluent du seigle, de l'avoine, du blé, de l'orge, du triticale, du froment, du kamut ou encore de l'épeautre.

L'intolérance au gluten porte un nom : c'est la maladie cœliaque, une pathologie qui atteint environ 700 000 Français. Cette maladie chronique de l'intestin grêle (qui se caractérise par la disparition progressive des villosités intestinales) se manifeste à travers des diarrhées chroniques, de la constipation, des ballonnements, des carences alimentaires (en fer, en calcium, en vitamines B9, D, A)... Seule solution : adopter un régime alimentaire strictement sans gluten.

45 % des sans gluten se déclarent "hypersensibles non-cœliaques"

Selon un récent baromètre publié par la marque Because Gus, environ 8 % des Français auraient adopté un régime sans gluten (régime alimentaire "no-glu") : parmi eux, 13 % souffrent d'une maladie cœliaque diagnostiquée.

Toutefois, il n'y a pas que la maladie cœliaque : ainsi, parmi ces 8 % qui mangent "sans gluten", 45 % déclarent être "sensibles (...)

Lire la suite sur Topsante.com

10 idées de desserts sans gluten
9 recettes healthy avec du pamplemousse
Les chefs vous mettent à table (épisode 2)
10 recettes rapides avec une boîte de thon
9 recettes légères avec de la rhubarbe