8 infos insolites sur la glace

Les premières boissons glacées sont apparues dans l’Empire du Milieu bien avant notre ère. Les Arabes, qui ont hérité du secret de leur fabrication, se rafraîchissaient grâce au sorbet (nom tiré de l’arabe surba, boisson), un simple sirop refroidi par de la neige. Chez les Grecs et les Romains, on utilisait également la neige, mélangée à des purées de fruits que l’on sucrait avec du miel. Peu d’évolution ensuite jusqu’au XIIIe siècle, lorsque l’explorateur Marco Polo importe en Italie une technique orientale de refroidissement sans glace, à base d’eau et de salpêtre.

Toujours en activité aujourd’hui, le Procope, fondé en 1686, est le plus ancien café de Paris. Il doit son nom à son fondateur, Francesco Procopio. En bon Italien, ce restaurateur sert à ses clients des sorbets, qui ne tardent pas à faire la réputation de son établissement. Les premières glaces font leur apparition au siècle suivant. Elles se distinguent des sorbets par l’ajout de lait, de crème ou de jaune d’œuf, ce qui les rend plus onctueuses.

Vers 1920, l’Américain Christian Kent Nelson parvient à fixer du chocolat sur un bâtonnet grâce à de l’huile de coprah. En 1922, il brevette son invention, une glace sur bâtonnet qu’il baptise Eskimo Pie. Lancée lors de l’entracte du film Nanouk l’esquimau de Robert J. Flaherty en 1922, la friandise remporte un franc succès. Deux ans plus tard, elle traverse l’Atlantique afin de conquérir l’Europe. Gervais déposera la marque Esquimau en 1931.

Au XIXe siècle, le glacier napolitain (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite