8 phrases que l’on devrait éviter de dire à son ado

iStock

La puberté est une période de grands bouleversements. "La communication est souvent facile avec un petit enfant ", décrypte Emmanuelle Mercier, infirmière en pédopsychiatrie et auteure de "Avec des mots" (éditions BOD). "C’est une période où il confie facilement ses chagrins, ses tracas à l’école. A l’adolescence, la pudeur, l’inquiétude de décevoir son parent, l’envie de se prouver à lui-même qu’il est capable fait que le jeune ne se confie plus." Les parents ont du mal à vivre cette mise à l’écart progressive. Alors que l’adolescent a besoin de silence pour investir ses propres centres d’intérêt, les parents imaginent des cachotteries ou une prise de risque. Or, il est très important de laisser la parole libre. "L’adolescent a besoin de sentir que son parent est toujours disponible", continue notre experte. Comment éviter ces petites phrases contre-productives qui passent mal ?

Pourquoi il faut éviter : le vêtement de l’adolescent lui sert de seconde peau. "Dans cette période de flou identitaire, l’adolescent se questionne", décrypte Emmanuelle Mercier. Quand il change de look comme de chemise, passant d’un extrême à l’autre, cela révèle tous les bouleversements qu’il traverse. Le vêtement est aussi le signe d’une appartenance. "Les parents sont déroutés quand ils voient leur fille adopter le look K-pop des jeunes filles asiatiques (groupes de musique de Corée du Sud)", explique l’infirmière. "Si ces costumes sexualisés inquiètent les parents, l’ado, lui, ne se rend pas compte (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite