85% des femmes pensent que leur contraception hormonale a nui à leurs relations

85% des femmes pensent que leur contraception hormonale a nui à leurs relations
85% des femmes pensent que leur contraception hormonale a nui à leurs relations - Adobe Stock

Un récent sondage révèle que la contraception hormonale aurait des conséquences sur les relations amoureuses des femmes. Voici comment.

Risques accrus de thrombose, de cancer et de maladies cardio-vasculaires... Les effets néfastes que peut avoir la contraception hormonale (pilule, implant, stérilet hormonal...) sur le corps des femmes ne sont plus à démontrer.

Et ces moyens de contraception largement prescrits seraient de plus en plus délaissés. Par ailleurs, leur utilisation ne serait pas non plus sans conséquence sur la santé mentale. Ainsi, une nouvelle étude réalisée par Stowe Family Law, un cabinet d'avocat·e·s spécialisé·e·s en droit de la famille et en droit du divorce, établit que 85 % des femmes (sur les 500 interrogées) ont déclaré que les effets secondaires de la contraception hormonale avaient affecté leur relation ou leur mariage.

Les répondantes citent les sautes d'humeur, l'anxiété, l'épuisement mental ou émotionnel et la perte de libido (admise par 44 % des femmes interrogées) comme principaux effets secondaires, 36 % d'entre elles affirmant les ressentir quotidiennement.

Des ruptures causées par les hormones ?

Ces effets secondaires auraient affecté leurs relations amoureuses, puisqu'un quart des femmes ont déclaré que leur partenaire ne comprenait pas les difficultés que pouvait engendrer une contraception hormonale. Ces incompréhensions auraient été sources de tensions et de disputes et auraient participé à créer une distance dans...

Lire la suite

VIDÉO - FEMME ACTUELLE - VIVANTES : Juju la gygy sur la contraception