9 conseils pour cultiver le forsythia en pot

La Rédaction Mon Jardin Ma Maison
·1 min de lecture

Le forsythia est un arbuste particulièrement rustique et facile à cultiver. Ce "mimosa de Paris" est l’un des premiers végétaux à fleurir au printemps au jardin. Mais pour cela, il convient de le planter à temps ! Pour les retardataires, c’est au mois de février - hors gelées - qu’il peut encore être planté. Si vous n’avez pas de jardin, mais une terrasse ou un balcon, sachez qu’il est également possible de le cultiver en pot grâce à nos 9 conseils.

Forsythia en pot : les conditions pour le cultiver

Si vous choisissez de cultiver un forsythia en pot, mieux vaut opter pour une variété à petit développement. En effet, le forsythia peuvent monter jusqu’à 3 mètres de hauteur. Il convient donc de se tourner vers le forsythia Mêlée d’or, le Mini Golf ou le Marée. Des variétés naines qui sublimeront tout autant votre terrasse ou balcon. À condition qu’elles soient installées dans un pot assez grand et à un endroit ensoleillé. Pas d’inquiétude, si votre espace extérieur est semi-ombragé, votre forsythia saura s’adapter.

Forsythia en pot : comment l’entretenir ?

Le forsythia est un arbuste particulièrement rustique et résistant qui ne demande pas un grand entretien. Toutefois, lorsqu’il est cultivé en pot, il convient de lui apporter un arrosage régulier et hebdomadaire en période estivale. À la fin de la floraison, vers le mois de mai, effectuez une taille légère pour supprimer les branches fatiguées. Cet arbuste est résistant aux maladies. Mais si des pucerons l’envahissent, pulvérisez un mélange d’eau et de savon noir sur les rameaux fleuris.

A LIRE EGALEMENT