9 conseils pour se désencombrer avant l'été

·1 min de lecture

Nous avons souvent l'impression d'être envahis par les objets. Dans notre quotidien comme dans nos placards, trop de meubles, trop de vêtements, trop de bric-à-brac...

Mais tous ces biens que nous possédons et amassons tous les jours de notre vie ont-ils un sens ? Ne pèsent-ils pas tout autant sur nos finances que sur notre mental ? Est-il vraiment nécessaire de passer tout ce temps à les acheter, à nous en servir très peu puis à les mettre de côté pour les oublier ? Sans nous en rendre compte, ces objets encombrent peu à peu notre esprit et notre vie, ne laissant plus circuler librement ce qui nous est essentiel. Il est temps de s'alléger !

>> C'est bon pour votre for intérieur. Tous ceux qui se sont déjà débarrassés d'une collection de livres, de magazines, ou d'objets de famille auxquels ils tenaient en témoignent : les jeter ou donner libère bien souvent d'un poids et rend plus joyeux. Par ailleurs, des lieux surchargés de meubles, de tableaux, d'objets, de surcroît en désordre, créent un sentiment d'oppression et ajoutent au stress.

>> C'est bon pour la santé. En désintoxiquant notre intérieur, le corps réagit en se débarrassant des toxines : "Un peu comme si on lui avait imposé un mini-jeûne", selon la célèbre Marie Kondo. Plus concrètement, en se débarrassant de notre fouillis, le ménage devient plus “léger” : on le fait plus facilement (ce qui nous donne de l'énergie) et la chasse aux poussières avec des produits non toxiques purifie (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Que se cache-t-il derrière la jalousie ?
ASMR : qu'est-ce que la relaxation sensorielle ?
Etre cadre et mère de famille est douloureux depuis la crise
Pourquoi vaut-il mieux pardonner que ressasser ?
Comment le yoga peut-il aider à se sentir bien dans son corps et son esprit ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles