12 erreurs à éviter lorsqu’on aère son intérieur en hiver

12 erreurs à éviter lorsqu’on aère son intérieur en hiver

Lorsque les températures chutent, on peut avoir tendance à vouloir préserver notre intérieur cocooning en évitant d’ouvrir les fenêtres, par peur de perdre la chaleur accumulée. Pourtant, éviter d’ouvrir les fenêtres en hiver pour aérer est une erreur à ne surtout pas commettre.

Pourquoi faut-il impérativement aérer son logement en hiver ?

Pour vivre dans un environnement sain, il est essentiel d’ouvrir les fenêtres quelques minutes par jour. Sans cela, les risques d’apparition de moisissures augmentent rapidement. Pour éviter cette situation, renouvelez simplement l’air de votre logement de façon régulière, en évitant d’ouvrir les fenêtres durant les moments où la pollution dans l’air est à son maximum. Privilégiez une aération entre 8h et 11h le matin en hiver, puis le soir à partir de 22h.

Comment garder la chaleur de son intérieur en hiver après avoir aéré ?

Contrairement à ce que l’on peut penser, ouvrir les fenêtres en hiver dans le but d’aérer son logement ne risque pas de refroidir votre intérieur, à condition de ventiler l’air convenablement. Il est conseillé d’ouvrir une à deux fois par jour durant 10 minutes vos fenêtres en hiver. Ainsi, les murs de votre logement n’auront pas le temps de se refroidir. Résultat : Lire la suite sur Le Journal de la Maison