Ces 9 marques et enseignes cultes qui n’existent plus

Ces marques et enseignes cultes qui n’existent plus

Instant nostalgie. Mangées par la concurrence ou bien rachetées, certaines marques ont totalement disparu de la circulation. Laquelle vous manque le plus ?

Mammouth (disparu en 2009)

Mammouth écrase les prix”. Son premier slogan, rendu culte par un sketch de Coluche, a marqué les esprits de millions de Français. Quarante après l’ouverture de son premier magasin, l’enseigne, rachetée par le géant Auchan, a définitivement fermé ses portes en 2009. 

Bamboula (disparue en 1994)

Une autre époque. Dans les années 80, il était possible de trouver sur les étals des magasins des biscuits de la marque… Bamboula. Nappés de chocolat, décorés d'une tête de lion et commercialisés en 1987 par la marque Saint-Michel, cette marque a connu un franc succès jusqu’au milieu des années 90 avant de disparaître des rayons.

Prisunic (disparu en 2003)

Lancée dans les années 1930, cette chaîne de magasins a disparu en 2003. Racheté par Monoprix, Prisunic a refait parler de lui treize ans plus tard grâce à Alain Juppé. En pleine primaire de la droite pour l’élection présidentielle de 2017, le maire de Bordeaux fait référence à la “vendeuse de Prisunic” lors d’une question sur le revenu universel de base. Une sortie maladroite qui lui vaudra de nombreuses critiques.

Ces 10 marques et enseignes cultes qui n’existent plus

Mistral gagnant (disparu en 1987)

Rendu célèbre par la chanson de Renaud, ce bonbon mythique des années 1970-80 n’est plus fabriqué depuis plus de trente ans. Il se présentait sous la forme d’un sachet en papier contenant une poudre sucrée, parfumée et pétillante. Dans certains sachets, le mot “GAGNANT” pouvait se trouver à l’intérieur. On pouvait alors échanger l’emballage vide contre un nouveau bonbon.

Félix Potin (disparu en 1996)

Fondateur de l’enseigne française de distribution du même nom, Félix Potin a été l'un des pionniers du commerce moderne. "Félix Potin, on y revient !”, disait l’un de ses plus fameux slogans. Ces n’est plus le cas depuis 1996. 

Shopi (disparu en 2009)

Lancée au début des années 70, la marque Shopi a été abandonnée en 2009 pour devenir Carrefour City.

Ces 10 marques et enseignes cultes qui n’existent plus

Dia (disparu en 2018)

En juin 1992, Promodès implante pour la première fois en France l'enseigne Dia à Avignon. Rachetée par Carrefour, l'enseigne Dia tire définitivement sa révérence du marché français en 2018.

Ces 9 marques et enseignes cultes qui n’existent plus

Continent (disparu en 2000)

Avant Dia, Continent a lui aussi été mangé par Carrefour à l’aube des années 2000. L’enseigne qui comptait près d’une centaine de magasins en France métropolitaine a définitivement tiré le rideau en 2000.

Pschitt (disparu en 2005)

Cette limonade parfumée à l’orange ou au citron, au goût ultra sucré et très chimique, a été lancée en 1955 par Perrier. Cinquante ans après sa création, la marque a fait pschitt. 

Ce contenu peut également vous intéresser :