9 recettes qui changent pour cuisiner le poulet rôti du dimanche

·1 min de lecture
![CDATA[Shutterstock / Andrey Armyagov]]

Et si on profitait du week-end pour rôtir une volaille au four ou la faire mijoter en cocotte ? On la choisit suffisamment dodue (au moins 1,4 kg) et on boycotte le poulet standard, qui n'a jamais vu un rayon de soleil, ni même foulé un carré d'herbe. C'est simple : plus la volaille a de place pour gambader, plus sa chair sera savoureuse.

La "Rolls" des poulets, c'est celui de Bresse AOC, qui dispose de 120 jours minimum pour se façonner un corps de rêve. Les poulets Label rouge et AB bénéficient quant à eux d'au moins 81 jours d'entraînement, avec parcours en extérieur et alimentation à base de céréales. En choisissant l'un de ces poulets élevés en plein air, votre recette n'en sera que meilleure.

>> Vous prévoyez de le faire rôtir ? Optez alors pour un poulet fermier à chair jaune. Avec sa petite couche de gras superficiel, il dore parfaitement tout en restant bien tendre.

Côté nutri : on déguste sans culpabilité ! Le poulet rôti fournit 29 g de protéines pour 100 g, pour à peine plus de 200 Cal et 10 g de lipides... concentrés dans la peau. Pour les plus raisonnables, la laisser de côté est un bon moyen d'alléger l'addition. Et libre à nous de succomber si on aime son croustillant et son doré.

Retrouvez cet article sur Topsante.com

Covid-19 : s'exposer au soleil pour éviter une forme grave ?
Vitamine D : quels sont les 15 aliments qui permettent de ne pas en manquer
Les aliments anti-froid, ça marche vraiment ?
12 recettes vitaminées à l'orange pour renforcer votre immunité
Protéines : comment savoir si on en consomme assez (ou trop) ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles