Aéroports : les fausses alertes à la bombe ont coûté «plusieurs millions d'euros», estime le secteur

En plus d’avoir déclenché la panique collective, les récentes fausses alertes à la bombe ont un énorme coût financier. Le président de l'Union des aéroports français, Thomas Juin, estime leur impact à «plusieurs millions d'euros».

Les fausses alertes à la bombe qui ont frappé plusieurs aéroports en France ces derniers jours pèsent lourd sur l'industrie aéronautique. Interrogé sur BFM Business vendredi 27 octobre, Thomas Juin, le patron de l'Union des aéroports français, estime les pertes à «plusieurs millions d’euros». D’après lui, «il y a aura un impact important et sérieux» sur le secteur. Tout a commencé le 13 octobre dernier, alors que la France est passée en alerte «urgence attentat». Entre le 18 et le 22 octobre, près de 70 fausses alertes à la bombe ont été envoyées dans des aéroports français.

Depuis, la situation se fait jour après jour de plus en plus préoccupante. Mercredi, une dizaine d'aéroports ont encore été concernés en région, confirmé Thomas Juin, «dont cinq qui ont encore dû évacuer à titre préventif une partie de l'aérogare». Or, ces évacuations répétées paralysent non seulement le fonctionnement des aéroports, mais génèrent également des «tensions au sein des équipes», regrette le patron du secteur. La sécurité des passagers et du personnel est mise en jeu, et les aéroports sont contraints de mobiliser d'importantes ressources pour faire face à ces menaces imaginaires.

Au-delà de l'impact financier, Thomas Juin s’inquiète pour le moral des employés des aéroports, qui doivent constamment faire face à des menaces potentielles, sans jamais savoir si elles sont légitimes ou non. Et la situation au Proche-Orient n’arrange rien. Interrogé sur l'activité des aéroports depuis le début de la(...) Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - Nouvelles alertes à la bombe dans 18 aéroports, 10 évacués

Après le train et les cinés, les punaises de lit à l’assaut de La Défense ?
Après le train et les cinés, les punaises de lit à l’assaut de La Défense ?
Planification écologique : où en est le projet du gouvernement ?
Planification écologique : où en est le projet du gouvernement ?
Meta : son nouveau réseau social Threads compte déjà près de 100 millions d’utilisateurs