À Paris, le prix au m² franchit la barre historique des 11000 euros

À Paris, le prix au m² franchit la barre historique des 11000 euros

Depuis 2015, les prix de l'immobilier parisien ont bondi de plus de 30 % pour atteindre un nouveau record.

Acheter un bien immobilier à Paris n’a jamais coûté aussi cher. L’exemple d’un appartement de 30 mètres carrés situé dans le 7e arrondissement de la capitale mis en vente pour près d’un million d’euros le mois dernier est là pour rappeler cette flambée des prix. Un nouveau cap a été franchi en ce premier trimestre de l’année 2020. 

À LIRE AUSSI >> Immobilier : le top 10 des villes où il fait bon investir

Selon le baromètre LPI/SeLoger repéré par LCI et rendu public mardi, la moyenne des prix à la vente s'est établie à 11.014 euros/m² selon les montants inscrits sur les compromis d’achat en février. “De 8 378 €/m² en 2015, à la même époque, les tarifs immobiliers parisiens sont ainsi passés à 11.014 €, accusant 31 % de hausse en cinq ans”, précise seloger.com. Cette hausse devrait se poursuivre dans les mois à venir mais de façon ralentie.

Paris continue de perdre des habitants

D’après cette étude, plus de la moitié des arrondissements de la Ville lumière ont dépassé les 11.000 euros au m². Parmi les endroits les plus chers, on retrouve logiquement le VIIe arrondissement et ses 13.991 euros/m², devant le VIe et le VIIIe arrondissement. “Aussi excessifs qu’ils puissent paraître, les prix parisiens résultent essentiellement d'un déséquilibre entre une offre (restreinte et rigide) et une demande (exponentielle)”, ajoute le spécialiste du logement.

Véritable enjeu au coeur des Municipales à Paris, le problème de l’accès au logement n’en finit pas de diviser les candidats. Paris fait face à une crise du logement, avec des prix élevés et des loyers toujours plus chers. Surtout, elle n’en finit pas de perdre des habitants au profit la banlieue ou de la province.

Ce contenu peut également vous intéresser :