Abandonnés dans une gare il y a 38 ans : l’incroyable quête de vérité de trois orphelins

Presque 40 ans que le mystère dure. Nous sommes un soir de printemps 1984, le 22 avril précisément. Elvira, Ricard, et Ramon, âgés respectivement de 2, 4 et 6 ans, sont déposés à la « Estacion De Francia » (gare de France) de Barcelone en voiture, par un homme prénommé Denis. Selon Elvira, qui s’est longuement confiée à BFMTV, « L’homme les accompagne jusque dans la gare et leur demande d’attendre un peu ici car il va acheter des bonbons ». Seulement, Denis ne reviendra jamais…

Des enfants sans aucune identité

Le rapport de police de l’époque décrit alors les enfants comme « propres, correctement habillés, bien nourris et sans aucune marque de sévices ». Le rapport relève également que les enfants parlent français, ne connaissent pas leur nom de famille, ni les prénoms de leurs parents. Et malgré la diffusion de plusieurs avis de recherche, ils ne retrouveront jamais leur papa ni leur maman. La fratrie est alors placée dans une famille d’accueil aimante en Espagne, qui leur permet de grandir et de construire sereinement leur vie.

En 2020, l’enquête débute

Ce n’est qu’en 2020 que l’une des sœurs, en l’occurrence Elvira, se met en quête de vérité. La petite orpheline est désormais maman, et de son propre aveu, la maternité lui a servi de déclic. « C’était durant le confinement en 2020, raconte-t-elle à BFM. Je commençais à me poser des questions : comment était mon...

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles