Abaya : Élisabeth Borne annonce qu’il n’y a « pas eu d’incidents » à la rentrée

Ce sont plus de douze millions d’élèves qui ont repris le chemin de l’école ce lundi 4 septembre. Moment très attendu, mais parfois très redouté des élèves, cette rentrée était aussi scrutée par le Gouvernement depuis l’annonce par le ministre de l’Éducation, Gabriel Attal, de l’interdiction de l’abaya en classe. Car le ministre avait été clair la semaine dernière : les élèves portant ces tenues ne pourront plus entrer en classe, et ce, « dès [ce] lundi ». En revanche, ils seront « accueillis et il y aura un échange avec eux pour leur expliquer le sens de la règle ». Accompagné de la Première ministre et de la ministre déléguée chargée des Personnes handicapées, Gabriel Attal était en visite ce lundi matin en Ille-et-Vilaine dans deux établissements du département, relate France Bleu.

À lire aussi Uniforme à l’école : la solution à l’abaya ?

La question sur le port de l’abaya est donc tout naturellement arrivée sur la table, mais aucun problème à signaler selon Élisabeth Borne : « Les choses se passent bien (…). Pour l'instant, il n'y a pas d'incidents. On va continuer toute la journée à être vigilants pour que les élèves comprennent bien le sens de cette règle. » Dans « un certain nombre d'établissements », comme à Marseille, les proviseurs ont été confrontés à des jeunes filles qui portaient l’abaya mais elles ont accepté de le retirer après discussion : « On leur a expliqué que pour rentrer dans le lycée ou le collège, on n’acceptait pas ce signe qui manifeste ...


Lire la suite sur LeJDD