Abayas à l’école : Gabriel Attal veut les interdire, mais ne précise pas le calendrier

« Je vous annonce qu’on ne pourra plus porter l’abaya à l’école » a indiqué le ministre de l’Éducation nationale au 20 heures de TF1.

Le ministre de l’Éducation nationale, Gabriel Attal, a fait une annonce ce dimanche 27 août qui ne devrait pas manquer de susciter les réactions. «Je vous annonce qu’on ne pourra plus porter l’abaya à l’école », a-t-il déclaré sur le plateau du 20 heures de TF1.

Le ministre n’a pas développé ni à quelle date ni par quel moyen il interdirait les vêtements de type abayas, souvent portés par les jeunes femmes qui n’ont pas le droit de porter le voile à l’école depuis la loi de 2004.

Il n’a pas non plus parlé des vêtements masculins de type « qamis » parfois évoqués par les chefs d’établissement quand ils ne savent pas s’ils doivent ou non les interdire et s’ils contreviennent au principe de laïcité.

« La laïcité, c’est une liberté »

« L’école de la République, elle s’est construite autour de valeurs extrêmement fortes, comme la laïcité. La laïcité n’est pas une contrainte, c’est une liberté. Une liberté de se forger son opinion et de s’émanciper par l’école », a justifié Gabriel Attal.

« Vous rentrez dans une salle de classe, vous ne devez pas être capable de pouvoir identifier la religion des élèves en les regardant», a précisé celui qui doit s’entretenir mardi 29 août avec des chefs d’établissements en visioconférence.

« Je vais leur donner toutes les clés pour qu’ils puissent faire appliquer cette règle qui me semble nécessaire et qui est juste. Il y a avait une attente de règles claires au niveau national, elle est donc donnée ».

À voir également sur Le HuffPost :

Bac 2024 : Les épreuves de spécialité auront lieu en juin et non plus en mars

Une rentrée scolaire le 20 août ? Attal relativise cette annonce de Macron sur l’école

VIDÉO - Qui est Gabriel Attal, le plus jeune ministre de la Ve République ?