Abeille, taupe, escargot...à la rencontre des animaux du jardin

Sur près de 3.000 espèces dans le monde, une centaine vivent en France. Toutes appartiennent à la famille des coléoptères. Ces petits insectes à tête noire n'ont pas de carapace, mais des ailes rigides (des élytres) qui font office de bouclier. De toutes les espèces, les coccinelles rouges à 2 ou à 7 points, sont celles qu'on voit le plus souvent dans les jardins. Leur particularité ? La couleur vive de leurs élytres avertit les prédateurs (oiseaux, guêpes...) qu'ils n'ont pas intérêt à s'approcher trop près. Face au danger, la "bête à bon dieu" dégaine son arme secrète : elle s'immobilise et sécrète à travers les articulations de ses pattes, une substance amère et toxique (non mortelle) qui n'a pas bon goût. De quoi en décourager plus d'un !

Ce mollusque gastéropode porte sa coquille, qui grossit tout au long de sa vie, et se déplace sur son unique pied : un gigantesque muscle. Célèbre pour sa lenteur, il est aussi complètement sourd, et ses yeux, situés à l'extrémité de ses tentacules, voient mal ! La contrepartie ? Son odorat lui permet de détecter une limace ou un escargot à 100 mètres de distance, qu'il parcourt à la vitesse de... 4 mètres à l'heure !

Saviez-vous que cette petite grenouille vert pomme vire au vert foncé sous l'effet du stress ? Elle a aussi des ventouses au bout des doigts, qui font d'elle une championne de l'escalade. Madame grimpe le long des plantes, des arbres et des portes vitrées ! Cachée sous des feuilles l'hiver, elle ressort au printemps pour se reproduire. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite