Abus de confiance : plusieurs personnes âgés auraient été dépouillés par leur auxiliaire de vie

PIXABAY (Sabine van Erp)

Tout a commencé en février 2022. Des policiers du 16e arrondissement de Paris ont reçu la plainte d’un organisme spécialisé dans l’aide à domicile. Le responsable de la société soupçonne l'une de ses employées d'avoir volé une patiente. "En fait, ils ont été alertés par une famille qui a décidé de se passer de leur service après la découverte d’un vol commis chez leur mère très âgée", a expliqué une source policière dans les colonnes du Parisien vendredi 9 septembre 2022. En creusant davantage, les enquêteurs ont découvert que plusieurs plaintes similaires avaient été recensées à l'encontre de cette auxiliaire de vie. Il y a au moins dix femmes et un homme très âgés qui se seraient faits voler des bijoux, mais aussi un manteau en vison, un foulard Hermès, ou bien encore un sac de marque luxueuse. Pour le moment, le montant total du préjudice n'a pas été déterminé, mais cela s'élève au moins à plusieurs milliers d'euros. L'auxiliaire de vie suspectée n'en serait pas à son premier coup d'essai, puisqu'elle aurait déjà été condamnée pour des faits similaires en 2018 à Bobigny. Toutefois, cela n'avait pas été écrit sur son casier pour lui permettre de continuer à travailler.

Vendredi 9 septembre 2022, l'auxiliaire de vie âgée de 38 ans comparaissait devant le tribunal correctionnel de Paris, pour avoir profité de la confiance des personnes âgées afin de les dépouiller. Elle avait été placée en garde à vue en milieu de semaine. La mère de famille nie les faits et a été remise en liberté (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite