Accès au porno sur Twitter : des associations saisissent l'Arcom au nom des internautes mineurs

© damircudic / iStock

Ils alertent sur l’accessibilité des mineurs à des contenus pornographiques que l’on peut trouver sur la plateforme.

Une soixantaine d'associations de défense des enfants viennent de saisir l'Arcom, le régulateur des médias, pour qu'il intervienne auprès de Twitter afin d'empêcher les mineurs d'accéder, via ce réseau social, à des contenus pornographiques, a-t-on appris mardi auprès d'un des promoteurs de cette initiative.

Lire aussi >> « Une bonne quantité d’enfants aime prendre des Tik Tok nus » : dans l’enfer des nettoyeurs des réseaux

« Nous ne souhaitons évidemment pas le blocage de Twitter, qui reste une plateforme aux contenus riches et variés, mais nous lui demandons simplement de se conformer aux textes en vigueur pour la protection de l'enfance », a expliqué à l'AFP Thomas Rohmer, fondateur de l'Open (Observatoire de la parentalité et de l'éducation numérique).

Des contenus violents envers les femmes

Interrogée par l'AFP, l'Arcom a confirmé avoir reçu cette lettre, adressée par l'Open, l'Union nationale des associations familiales (Unaf) et le Conseil français des associations pour les droits de l'enfant (Cofrade, qui regroupe plus de 50 associations). « Nous sommes très attentifs à cette saisine et nous allons instruire ce dossier », a précisé une porte-parole de l'ancien CSA.

Les contenus pornographiques sont nombreux sur Twitter, dont certains particulièrement violents envers les femmes, a souligné M. Rohmer. En outre, sur cette plateforme « on peut tomber dans des abîmes plus sombres encore, avec de la pédopornographie ou de la...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi