“Accepter ma propre beauté” : le rôle de Letitia Wright dans Black Panther l'a aidée à se réconcilier avec ses cheveux

Lia Toby / Contributeur

En 2018, le monde découvrait l’adaptation du comics Black Panther, le premier super-héros noir Marvel. Si le roi T’Challa est le personnage central de l’œuvre, les personnages féminins qui l’entourent sont tout aussi marquants. Dans le deuxième film consacré à cet univers, Black Panther : Wakanda Forever, le décès de l’acteur principal Chadwick Boseman laisse un vide aisément comblé par les femmes de la franchise, telles que Nakia, Okoye, Ramonda ou encore Shuri.

Et si la petite sœur du roi du Wakanda a probablement permis à de nombreuses petites filles de s’identifier à elle, elle a également aidé sa propre interprète Letitia Wright. L’actrice guyano-britannique s’est récemment confiée à Glamour sur la manière avec laquelle les styles capillaires de son personnage l’avait inspirée et aidée à s’approprier sa propre nature de cheveux.

"J'ai été entraînée dans la croyance que les cheveux raides étaient plus jolis et, malheureusement, j'ai défrisé mes cheveux quand j'étais enfant et j'ai perdu toute leur beauté naturelle", rapporte l’actrice de 29 ans. "C'est le fait de jouer Shuri, d'avoir ses tresses et de voir que tout était magnifié dans les films qui m'a vraiment encouragée à accepter ma propre beauté capillaire", a-t-elle révélé. Dans le premier Black Panther, de nombreux styles capillaires sont portés par les personnages féminins comme masculins. À nouveau inspirée par les coiffures de son personnage dans le nouveau film, portant notamment une crête inspirée des coiffures (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

"Ce n'est pas contre l'Islam" : le film pakistanais Joyland, en lice pour les Oscars, interdit de diffusion nationale
"J’ai fait plusieurs FIV" : Jennifer Aniston se livre sur son infertilité et son combat pour devenir mère
Kim Cattrall applaudit la représentativité de la série Sex and the City : “nous pouvons tous nous identifier"
“L’amour ne fait pas de maths” : Cher confirme être en couple avec un homme de 40 ans son cadet
Désintox forcée, enlèvement… En Égypte, Sherine Abdel Wahab semble vivre le même enfer que Britney Spears