Accro au sel dans vos plats ? Vous pourriez perdre des années de vie, selon une étude

Votre consommation de sel peut-elle avoir un impact sur votre risque de décès prématuré ? Dans la population générale, environ 3 personnes sur 100 âgées de 40 à 69 ans meurent prématurément. Et si les causes peuvent être nombreuses, une étude publiée le 10 juillet dans l’European Heart Journal suggère que l’ajout régulier de sel, en dehors de l’assaisonnement pendant le processus de cuisson, pouvait réduire l’espérance de vie.

"À ma connaissance, notre étude est la première à évaluer la relation entre l’ajout de sel aux aliments et la mort prématurée", a déclaré le Pr Qi de l’École de santé publique et de médecine tropicale de l’Université de Tulane à La Nouvelle-Orléans, qui a dirigé l’étude. "Même une réduction modeste de l’apport en sodium, en ajoutant moins ou pas de sel aux aliments à table, est susceptible d’entraîner des avantages substantiels pour la santé, en particulier lorsqu’elle est obtenue dans la population générale."

Pendant environ 9 ans, l’étude a suivi 501 379 participants Britanniques, qui ont rempli un questionnaire afin de savoir s’ils ajoutaient du sel à leurs aliments et à quelle fréquence ils le faisaient. Et si l’apport en sel reste difficile à suivre – 70% de l’apport en sodium provient d’aliments transformés et préparés – les chercheurs ont estimé que 4 à 20% de cet apport proviendrait du sel ajouté à table, un chiffre relativement conséquent. "Ajouter du sel aux (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Nitrites et charcuterie : un rapport confirme le risque de cancer du côlon
9 salades de riz d'été saines et gourmandes
Manger moins de sucre : 12 conseils pour y arriver
Vitamine D : un homme prend 400 fois la dose recommandée et termine à l'hôpital
Cholestérol : après la pomme, découvrez l'autre fruit qui le fait baisser

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles