Accusé d’avoir forcé Rebel Wilson à faire son coming-out, un journal australien s’excuse

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
© Backgrid USA / Bestimage
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le quotidien australien « Sydney Morning Herald » s'est résolu à présenter ses excuses après une tempête d'indignation sur les réseaux sociaux accusant le journal d'avoir fait pression sur l'actrice Rebel Wilson pour qu'elle révèle sa relation avec une femme.

Rebel Wilson s’est-elle fait voler son coming-out par le « Sydney Morning Herald » ? C’est ce dont les internautes accusent ce journal de référence en Australie depuis la semaine dernière.

Au point que le chroniqueur mondain du titre, Andrew Hornery, a admis une maladresse dans la démarche de son journal pour décrocher l’exclusivité autour de la relation de l’actrice de « Pitch Perfect » avec la créatrice Ramona Agruma.

Un scoop à tout prix

Selon l’AFP, le « Sydney Morning Herald » avait donné jeudi à Rebel Wilson deux jours pour s'exprimer sur cette relation jusqu'alors inconnue du grand public.

Mais la comédienne, actuellement à l’affiche de « Senior Year » sur Netflix, a pris les devants et annoncé sa relation vendredi sur Instagram, publiant un selfie avec Ramona Agruma en la désignant comme sa « princesse Disney ».

À lire aussi >> Rebel Wilson : sa villa d'architecte avec vue exceptionnelle sur l'océan Pacifique

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Rebel Wilson (@rebelwilson)

« Grosse erreur. Wilson a opté pour le torpillage de l'article, postant sur sa nouvelle "princesse Disney" sur Instagram tôt vendredi matin », a tempêté samedi dans sa chronique hebdomadaire M. Hornery révélant qu'il avait l'intention de dévoiler ce scoop.

L'article a suscité l'indignation sur les réseaux sociaux. De nombreux militants LGBT et autres internautes ont...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles