Acné, surpoids, pilosité, lunettes... Nos ados face à leurs complexes

La rédaction
·1 min de lecture

Pas simple les complexes, surtout pour les adolescents. Version Femina a récolté leurs témoignages et répond à leurs questions.

« Entre 13 et 14 ans, j'ai pris 20 cm. » SOLENNE, 18 ANS

« Aujourd'hui, je fais 1,80 m, mais je les ai atteints en 4e , où j'étais évidemment la plus grande de la classe. Je ne savais pas quoi faire de mes jambes ! Ma mère, plutôt petite, semblait stupéfaite et inquiète. Mais je crois qu'au final je l'ai bien vécu parce que ma sœur aînée me dépassait et je la trouvais déjà très belle… »

A surveiller… D'abord l'alimentation. Durant la « crise de croissance », il est fondamental que l'adolescent consomme des produits laitiers (lait, yaourts, fromages) afin de construire son capital osseux pour la vie. Il veut devenir végétarien ? Il va falloir en parler à un médecin pour compenser les manques. Attention aussi aux problèmes tendineux et articulaires (épiphysite de croissance). Au début, on grandit surtout des membres inférieurs et la gêne se manifeste d'abord après un effort important, avant de devenir permanente.

Elle peut concerner le genou (syndrome d'Osgood-Schlatter) ou le talon (maladie de Sever). Ces articulations sont fragilisées quand l'allongement des tendons et des ligaments peine à aller aussi vite que la croissance des os. A plus forte raison lorsqu'elles sont beaucoup sollicitées. Alors gare à l'exercice trop intensif car, une fois la douleur installée, la guérison impose généralement d'arrêter le sport jusqu'à ce que les cartilages de croissance soient bien ossifiés. Enfin, quand le rachis s'allongera à...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi