Acouphènes : les différentes causes possibles

Unsplash - engin akyurt

Près de 8 millions de Français sont touchés par des acouphènes qui se manifestent par des perceptions de sons ou des sensations auditives non causées par un bruit extérieur. Selon les personnes, ils peuvent s’apparenter à un bourdonnement, à un sifflement, à une sonnerie, à un grincement, à un gazouillis, à un cliquetis ou à une sonnerie.

Il existe deux types d’acouphènes :

Les acouphènes peuvent atteindre une seule oreille, les deux ainsi que le sommet du crâne. Ces bruits peuvent devenir plus intenses lorsque la personne est fatiguée, stressée ou change sa tête de position.

Différents facteurs peuvent être à l’origine d’acouphènes subjectifs. C’est notamment le cas de troubles de l’audition tels que la presbyacousie qui est une baisse anormale de l’audition due au vieillissement de l’oreille. Cette altération auditive est généralement accompagnée d’acouphènes chez les personnes âgées de plus de 50 ans. Des traumatismes acoustiques fréquents lors d'une écoute de musique à un niveau sonore très fort, d'une activité professionnelle d'ingénieur du son ou de DJ peuvent provoquer l’apparition d’acouphènes.

Il est également possible de rechercher une cause parmi des pathologies impactant le système auditif :

Quant aux acouphènes objectifs, ils peuvent être causés par des affections vasculaires comme une anomalie d’une artère du cou ou de la tête ou une hypertension. Ces bruits sont pulsatiles, c’est-à-dire qu’ils sont rythmés par les battements du cœur. Dans de rares cas, une tumeur (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite