Cet acteur que Bérénice Bejo a adoré embrasser… devant son mari, le réalisateur Michel Hazanavicius

En pleine promotion de son dernier film Le prince oublié réalisé par Michel Hazanavicius, Bérénice Bejo a expliqué dans l'émission À la bonne heure ! sur RTL, le 6 février 2020, avoir beaucoup apprécié les scènes de baiser avec l'un des acteurs du film.

Qui ne s'est jamais posé la question de savoir comment font les comédiens pour tourner les scènes d'amour ? Et notamment la scène du baiser quand la caméra montre un plan serré sur les visages du couple de cinéma ? Pas facile d'avoir une telle proximité avec parfois une personne, aussi belle soit-elle, que l'on vient à peine de rencontrer. Mais il semblerait que la situation puisse, de temps en temps, prendre une tournure agréable. Et plutôt deux fois qu'une. Bérénice Bejo était invitée avec François Damiens, sur le plateau d'À La bonne heure ! sur RTL, le 6 février 2020, pour la promotion du film Le prince oublié réalisé par son mari Michel Hazanavicius. Alors que Stéphane Bern, le spécialiste de la royauté, évoque un nouveau métier dans le milieu du cinéma, les coordinatrices d'intimité, chargées de préparer les comédiens pour les scènes intimes pendant les tournages, l'animateur prend à témoin Bérénice Bejo.

"En plus c'est mon mec qui filme. Il me demande de le refaire encore et encore…"

Mais l'actrice de 43 ans a reconnu ne pas avoir eu de difficultés à tourner les scènes de baiser sur ce film. Au contraire. Il se trouve que son partenaire de scène n'était autre que l'un des hommes faisant partie du top 3 des personnalités préférées des Français : Omar Sy. La comédienne franco-argentine, ex de Martin Henderson, l'un des acteurs de Grey's Anatomy, s'est exclamée : "Moi j'ai adoré embrasser Omar ! Vous rigolez ou quoi ? En plus c'est mon mec qui filme. Il me demande de le refaire encore et encore… Nous, on s'est éclatés avec Omar," déclare-t-elle, provoquant des réactions sur le plateau. Notamment celui de Stéphane Bern, stupéfait : "Mais il est maso Michel ! [Hazanavicius, ndlr]". Des scènes pas simples à tourner comme le confirme François Damiens : "C'est très particulier, on n'ose pas trop en parler avant."

Pas avare d'anecdote, Bérénice Bejo raconte la fois où elle devait vivre la même situation avec Yvan Attal. Elle explique en avoir discuté avec le compagnon de (...)

Lire la suite sur Femme actuelle

Ce contenu peut également vous intéresser :

À lire aussi : "12 coups de midi" : Jean-Luc Reichmann met "un vent" à une candidate qui veut l'embrasser